Création 2006/2007

« Colas et Colinette ou le Bailli dupé » 

Colas et Colinette, jeunes paysans, sont amoureux et désireux de se marier. Seulement, Colas n’ose pas faire sa demande au père adoptif de Colinette, M. Dolmont, dont le statut social est supérieur au sien.
Or le Bailli du village, amoureux lui aussi de Colinette, va profiter de la naïveté de Colas pour lui jouer un mauvais tour afin de pouvoir épouser la jeune fille.
Mais c’est sans compter sur la malignité de Colinette…

Joseph Quesnel a écrit cette comédie en 1788 alors qu’il vivait déjà en Nouvelle France.
Auteur de poèmes et musicien, il a agrémenté sa pièce d’ariettes lui conférant un caractère d’opéra ou de vaudeville.
Bien que le but de Joseph Quesnel fût simplement de divertir ses contemporains à travers ces écrits, on trouve dans ce texte plusieurs thèmes de réflexion.
A travers M. Dolmont le thème de la tolérance et de l’ouverture dans le mariage est avancé.
Le personnage du Bailli permet de remettre en question le pouvoir des hommes de lois en place dans les villages.
La mésaventure de Colas nous amène à réfléchir aux problèmes de l’alphabétisation ainsi qu’au poids du rang social.
Et Colinette représente un sujet cher à la compagnie : la place de la femme dans la société, son poids décisionnaire et son libre arbitre.

Durée : 1h30
Mise en scène : Carole Faisant
Création musicale : Eglantine Duval et Brice Duval

Avec :  Clémence Schreiber, Jérémy Lopez, Hervé Hartmann, Thierry Brichet et Julien Testard

Publié dans : ||le 17 septembre, 2006 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

ART-en-LINE |
feym |
Pegase Libre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | wakingcinema
| CARICATURAS ...un bello rec...
| o°*une Etincelle de Poésie*°o